6. LA CHARTE MUNICIPALE

Préambule

La Charte constitue un référentiel de principes, de valeurs républicaines et de méthodes auxquels tous les élus et l’Habitant qui le souhaitent adhèrent pour œuvrer au développement de la démocratie participative.

La démarche

Les conseillers municipaux ont été élus en 2020 à la mairie de PLOMBIÈRES LES BAINS avec l’engagement de mettre les habitants au centre du débat démocratique local.

Les conseillers municipaux sont convaincus que l’action pour une transition démocratique, est indispensable et possible.

Ils invitent tous les citoyens sensibles aux valeurs d’intérêt général, de partage des idées, de respect des autres et de leurs opinions, de coopération, de solidarité, d’humanisme, à les rejoindre dans leur démarche.

Tous les participants à l’exercice municipal de la Charte sont  persuadés que le retour au local est le meilleur outil à la disposition des citoyens pour faire vivre concrètement la démocratie. Le pouvoir d’agir permet de sortir du sentiment d’impuissance.

Ils fonctionnent de manière attentive aux suggestions de chaque personne (écoute, bienveillance, animation neutre des réunions, débats libres et ouverts…).

Les décisions sont prises de préférence au consensus (tout le monde dit oui), si tel ne peut pas être le cas, elles le sont au consentement (décision prise une fois que les objections argumentées à la proposition ont pu être levées collectivement).

La collaboration et la participation constructive créent une intelligence collective qui apporte plus d’efficacité et d’épanouissement.

Il faut prendre possession du pouvoir d’agir au service de notre commune: nous informer, nous former, prendre plaisir à construire dans le respect mutuel, le Plombières d’aujourd’hui et de demain avec les habitants.

Il est exclu de faire chemin commun avec des personnes promouvant des idées / des actes à caractère raciste ou sexiste, ou, plus généralement, à caractère discriminatoire.

Principes relationnels :

  • Chacun a le droit de penser ce qu’il pense et de l’exprimer.
  • La prise de parole est concise et centrée sur le sujet.
  • Les participants pratiquent une écoute attentive et bienveillante des uns envers les autres.
  • Les personnes présentes sont les bonnes personnes, au bon endroit, au bon moment.
  • Une attention particulière est portée aux inégalités de situation afin de favoriser l’expression de tous.
  • Les participants et l’animateur veillent à ce qu’aucune hiérarchie, aucun rapport de domination, ne s’installe au sein du groupe.
  • L’objectif est de chercher à se faire comprendre plutôt que vouloir convaincre à tout prix.
  • Les débats sont menés selon le principe de désaccord fécond : nous ne serons pas toujours d’accord et c’est tant mieux ! La diversité des points de vue enrichit la construction commune.
  • La confidentialité est respectée : les propos tenus lors des réunions sont diffusés dans des comptes rendus en respectant l’anonymat des participants.
  • Chacun est co-responsable du bon déroulement du travail du groupe ; les participants veillent au respect des principes relationnels et l’animateur en est le garant.

Tous les participants à l’exercice municipal s’engagent à respecter les valeurs de la Charte Municipale et les principes qu’elle contient.

  • En cas de non-respect de la charte, la personne peut être amenée à cesser toute implication dans les instances municipales. En cas de conflit, elle peut solliciter la médiation d’un élu référent à la participation, ou d’un membre de l’Observatoire de la Participation.
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer